Bien choisir son syndic de copropriété


Avoir un syndic de copropriété est obligatoire. Quand le moment de vote des copropriétaires arrive, il ne faut pas juste se fier aux apparences ou suivre le mouvement des autres membres de l’assemblée générale. La principale préoccupation est l’avenir de l’immeuble. Ces quelques critères pourront aider afin de bien choisir son syndic de copropriété.

La désignation d’un syndic

Un syndic est un élu. Il passe toujours par un vote soumis à la majorité et est choisi à partir d’une liste de contrats.

Le vote d’un syndic

Tout d’abord, dès la création de copropriété, il faut désigner un syndic provisoire. La plupart du temps, le choix incombe au promoteur immobilier. Il assure la gestion courante pendant un an. Arrivé à terme, il doit procéder à l’organisation d’un vote. Sinon, une élection aura lieu à la fin de chaque mandat. La durée maximale de ce dernier est de 3 ans renouvelables à l’infini. Toutefois, la même action doit être engagée en cas de démission ou de révocation (pour faute grave). Pour cela, le conseil syndical doit mettre en concurrence quelques contrats.

Les candidats à l’élection syndicale

Les personnes qui peuvent être candidats sont les bénévoles et les professionnels. Les bénévoles sont des volontaires parmi les copropriétaires. Ils exercent le travail d’administration moyennant rémunération ou pas. Son honoraire est moins coûteux. Ils devraient avoir un minimum de connaissance notamment en droit pour bien mener son rôle. On les trouve souvent dans les petites résidences de copropriété. Quant aux professionnels, comme son nom l’indique, ils sont des habitués du métier. De plus, ses responsabilités sont prises au sérieux. En tout cas, amateur ou pas, il faut toujours être élu par la majorité absolue de l’assemblée avant de prendre la fonction.

Opter pour un syndic professionnel

Les professionnels du métier sont nombreux, chacun d’entre eux a des points forts et des faiblesses. Par contre, il y a beaucoup de raisons pour lesquelles il faut opter pour un syndic compétent.

Les raisons de choisir un syndic professionnel

En fait, le syndic travaille au nom et à la place des propriétaires. À cet effet, il connaît très bien tous les points utiles d’une résidence commune. On peut citer la gestion, les divers droits et obligations, l’aménagement d’un immeuble … Les syndics professionnels ont aussi intérêt à mener à bien leur travail pour ne pas perdre de la place auprès de ses concurrents. De plus, avec un syndic bénévole, le risque est grand en matière de garantie financière de copropriété. En effet, en cas de faute de gestion, les résidents peuvent obtenir des dédommagements grâce à l’assurance du syndicat.

Les astuces pour trouver un syndic professionnel

Dans la majorité des cas, les syndics professionnels travaillent pour plusieurs copropriétés. Son temps est donc réparti entre les résidences. De ce fait, il faut bien s’assurer de ses heures de disponibilité. Toutefois, son rôle ne se limite pas à une administration courante. Il faut qu’il ait la possibilité d’agir en temps d’urgence. À part cela, se renseigner auprès des associations des responsables de copropriété ou demander l’aide d’un courtier ou l’avis des autres personnes en copropriété est utile avant de prendre une décision. Enfin, il faut trouver un syndic avec une rémunération abordable tout en étant une personne compétente et de confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *